Audit en ligne

Un audit pour le management: facile, rapide et concluant.

Gaudi Stratégies met à votre disposition gratuitement un audit management « Express » pour évaluer la performance des communications avec vos employés, vos fournisseurs et vos clients. Cet audit pour le management comporte 49 questions soumises de façon confidentielle et pour lesquelles vous recevrez une note globale de  performance et un rapport succinct brossant les grandes lignes des forces identifiées et des améliorations à apporter dans votre entreprise. Cette note globale porte le nom de QR-CorpoMD . Un indice conçut par Gaudi Stratégies pour cibler précisément le quotient relationnel dans les opérations de toute entreprise. Pour en savoir plus sur le QR-CorpoMD .

Répondre à l’audit express en ligne: facile et sans frais !

null

Questionnaire pour l’audit express

Ce questionnaire est gratuit et confidentiel.
Nous vous invitons à prendre 30 minutes pour répondre aux 49 questions suivantes.
Veuillez choisir UN SEUL CHOIX par question, soit celui qui convient le mieux à votre situation en entreprise.
Ensuite, vos réponses seront acheminées à notre département de recherche pour déterminer votre indice QR-CorpMD.
Vous recevrez par courriel un rapport d’observation succinct dans les 7 jours suivant votre envoi, et ce gratuitement.
Nous espérons sincèrement que cet exercice contribuera à améliorer concrètement votre performance corporative.

Phase 1 : Moteur

Étape 1.1 : Accueillir

Q1 :
De façon générale, comment les nouvelles idées sont-elles considérées dans mon entreprise ?
1- Il n’y a pas d’intérêt pour les nouvelles idées.2- Il y a un intérêt isolé dans certaines équipes.3- Il y a un intérêt démontré de la part de la haute direction.4- Il y a un intérêt dans l’organisation et des activités sont mises en place pour en discuter.5- Il y a un programme officiel pour soumettre de nouvelles idées.
Q2 :
Comment qualifiez-vous la présence du sourire dans votre entreprise ?
1- On ne sourit jamais dans l’entreprise.2- On sourit parfois dans l’entreprise.3- On sourit dans certaines équipes.4- La direction sourit souvent.5- Globalement, l’ensemble des employés et dirigeants de l’entreprise sourient spontanément au quotidien.
Q3 :
Comment se réalise le programme d’intégration des nouveaux employés dans mon entreprise ?
1- Il n’existe pas de programme d’intégration.2- Il existe une procédure administrative d’accueil gérée par les Ressources Humaines.3- Il existe une procédure d’accueil et un manuel du nouvel employé.4- Il existe une formation pour tout nouvel employé.5- Il existe un programme de mentorat pour le nouvel employé avec un employé en poste.
Q4 :
Annuellement, quelles sont les occasions d’échanges prévues entre chaque employé, son supérieur immédiat et/ou la haute direction ?
1- Elles n’existent pas.2- Certains gestionnaires prennent l’initiative de rencontrer chacun de leur employé individuellement au minimum une fois par année.3- Tous les gestionnaires rencontrent leurs employés personnellement, au minimum une fois par année, avec une procédure structurée pour favoriser les échanges.4- Il existe des activités encadrées pour favoriser les échanges entre les employés d’une équipe à l’autre.5- La haute direction et les gestionnaires circulent souvent sur le plancher et discutent avec les employés.
Q5 :
Comment qualifiez-vous la présence du rire dans votre entreprise ?
1- Le rire n’est pas présent dans mon entreprise.2- Le rire est présent dans certaines équipes.3- Le rire est un comportement valorisé dans notre entreprise.4- La haute direction prend le temps de rire avec ses employés.5- Notre entreprise met en place des activités de mobilisation qui favorisent le plaisir.

Étape 1.2 : Être authentique

Q6 :
De façon générale, comment percevez-vous le niveau d’exactitude des faits communiqués par votre organisation ?
1- Elle ne communique pas de faits exacts.2- Elle communique parfois des faits exacts.3- Elle communique des faits exacts qu’en situation d’urgence.4- Elle communique régulièrement des faits exacts.5- Elle valorise l’usage de faits exacts dans l’ensemble de ses communications.
Q7 :
Comment votre entreprise met-elle en application ses valeurs corporatives dans le quotidien des opérations ?
1- On ne communique pas de valeurs spécifiques.2- Les valeurs de l'entreprise ne sont pas connues de mon équipe.3- Mon entreprise fait la promotion des valeurs corporatives auprès de tous les employés.4- Mon entreprise encourage publiquement les comportements visés par les valeurs corporatives.5- Mon entreprise intègre les comportements souhaités par les valeurs corporatives dans les évaluations de tout son personnel.
Q8 :
De façon générale, comment percevez-vous la sincérité dans les communications de votre organisation ?
1- Les communications ne sont pas sincères.2- Les communications sont parfois sincères.3- Le niveau de sincérité varient selon les gestionnaires.4- L’entreprise communique globalement avec sincérité.5- L’entreprise valorise les échanges sincères à tous les paliers de l’organisation.
Q9 :
Comment considérez-vous la rigueur de vos gestionnaires/dirigeants à mettre en action ce qu’ils promettent ?
1- Globalement, Il n’y a pas de rigueur à mettre en action ce qui est dit.2- Certaines actions sont mises en action, mais dans l’ensemble, il y a peu de suivi.3- Certains gestionnaires/dirigeants sont rigoureux à mettre en action leurs promesses.4- Globalement, les gestionnaires/dirigeants sont rigoureux à mettre en action leurs promesses.5- Notre entreprise valorise clairement l’importance de la rigueur à mettre en action les promesses communiquées.
Q10 :
Globalement, comment percevez-vous la capacité de se remettre en question dans votre entreprise ?
1- On ne laisse pas place à la remise en question.2- On considère la remise en question qu’en situation de crise/conflit.3- Certains gestionnaires/dirigeants ont une capacité de se remettre en question.4- On valorise la philosophie de « remettre à César, ce qui revient à César ».5- On favorise la remise en question dans le but d’améliorer ses processus de travail.

Étape 1.3 : Rythmer

Q11 :
Globalement, comment décrivez-vous le rythme de production dans votre entreprise ?
1- Il s’opère de façon intense et en continu.2- Il s’opère de façon intense lors de certaines périodes.3- Il s’opère de façon intense et prévoit des temps de pauses spécifiques pour les employées.4- Il est équilibré créant ainsi un contexte de performance pour les employés.5- Il me convient car il répond à mon rythme biologique de travail.
Q12 :
Sur une année, à combien estimez-vous la fréquence des actions* de communications de la haute direction vers les employés ? (*mémo, rencontre, visite sur le plancher, message dans un infolettre, etc.)
1- Elle communique rarement avec les employés.2- Elle communique avec les employés qu’en temps de crise.3- Elle rencontre tous les employés deux fois par année.4- Elle communique trimestriellement, sous forme écrite ou en rencontre avec les employés.5- Elle communique hebdomadairement, sous forme écrite ou en rencontre avec les employés.
Q13 :
De façon générale, comment qualifiez-vous le choix des outils de communication utilisés pour vous aider à performer au quotidien ?
1- Les outils de communication utilisés ne sont pas adéquats.2- Certains outils de communication ne sont pas adéquats.3- Certains outils sont surutilisés.4- La plupart des outils de communication m’aident à performer.5- Je choisis les outils qui me conviennent pour performer.
Q14 :
Pour une journée de travail, comment évaluez-vous la fréquence à laquelle vous recevez des communications écrites et verbales pour vous appuyer dans vos tâches ?
1- La fréquence n’est pas efficace.2- La fréquence est élevée et nuit à mon efficacité.3- La fréquence est efficace seulement dans un contexte de réaction aux événements.4- La fréquence est adéquate pour mes tâches.5- La fréquence me permet d’améliorer ma performance et celle de mon équipe.
Q15 :
Parmi les choix suivants, qualifiez le contenu des informations échangées au quotidien entre les employés et les gestionnaires/la haute direction ?
1- Il est minimal.2- Il est fonctionnel et restreint aux tâches.3- Il est en majorité de type fonctionnel et parfois de type social (activités de groupe, anniversaires, événements de mobilisation).4- Il est diversifié et la quantité importante s’avère lourde à gérer.5- Il est régulier, utile et dynamisant pour m’aider à performer dans mes fonctions.

Phase 2 : Synergie

Étape 2.1 : S'entendre

Q16 :
Globalement, comment qualifiez-vous la qualité de l’écoute de la part de vos collègues ?
1- On écoute partiellement.2- On écoute avec intérêt, que pour des situations spécifiques reliés aux tâches.3- Mes supérieurs immédiats ont une capacité d’écoute de qualité.4- La haute direction a une capacité d’écoute de qualité.5- On écoute avec attention et intérêt, dans l’ensemble de l’entreprise.
Q17 :
De façon générale, comment considérez-vous être compris par l’organisation ?
1- Pas du tout compris.2- Compris seulement dans des contextes spécifiques.3- Compris par certaines personnes.4- Bien compris.5- Très bien compris.
Q18 :
Globalement, comment évaluez-vous la capacité de discernement* de vos supérieurs en situation de conflits ?
1- Incapacité.2- Faible capacité.3- Capacité raisonnable.4- Bonne capacité.5- Grande capacité à discerner et à mobiliser.
Q19 :
De façon globale, comment évaluez-vous la capacité de l’entreprise à mettre en place des solutions gagnantes-gagnantes ?
1- Elle n’a pas cette capacité.2- Elle a une certaine capacité mais ne prend pas le temps requis pour l’appliquer.3- Elle a une certaine capacité mais des acteurs dans l’entreprise sont un frein.4- Elle a la capacité et réussit souvent à mettre en place ces solutions.5- Elle excelle à identifier et mettre en place des solutions gagnantes-gagnantes.
Q20 :
Comment percevez-vous la volonté de la haute direction à mettre en valeur les bons coups des employés ?
1- Aucune volonté.2- Une volonté guidée par l’obligation de bien paraître.3- Une volonté ponctuelle selon certains événements marquants pour l’entreprise.4- Une volonté présente chez certains dirigeants.5- Une volonté forte et ressentie dans le quotidien des opérations.

Étape 2.2 : Collaborer

Q21 :
Comment percevez-vous le niveau de collaboration dans l‘ensemble de l’entreprise ?
1- Inexistant2- Présent lors de situations spéciales3- Fonctionnel sans plus4- Bon5- Excellent
Q22 :
Combien de fois par semaine vous offrez-vous à aider un(e) collègue dans ses tâches ?
1- Jamais2- Parfois3- Une fois par semaine4- Plusieurs fois par semaine5- Quotidiennement
Q23 :
Globalement pour la gestion de l’entreprise, comment les échéanciers sont-ils respectés ?
1- Jamais2- Parfois selon l’importance du dossier3- Bien respectés par certaines personnes seulement4- Bien respectés la plupart du temps5- Respectés de façon consciencieuse
Q24 :
Annuellement, combien d’occasions avez-vous de travailler avec d’autres services/ direction ?
1- Jamais2- Quelques fois par année3- Une fois par mois4- Une fois par semaine5- Plusieurs fois par semaine
Q25 :
Globalement, comment évaluez-vous la volonté des employés à réaliser un travail de qualité ?
1- Pas de volonté2- Absence de volonté3- Une volonté présente dans certains services plus que d’autres4- Une volonté non-constante mais présente dans des situations spécifiques5- Une volonté constante

Étape 2.3 : Motiver

Q26 :
Dans le quotidien, quel plaisir ressentez-vous à aller travailler ?
1- Aucun.2- Cela dépend des jours, mais mon sentiment est plus souvent négatif.3- Cela dépend des jours, mais mon sentiment est plus souvent positif.4- Généralement positif.5- Je suis toujours très enthousiaste à aller travailler.
Q27 :
De façon générale dans votre entreprise, comment évaluez-vous l'attention à utiliser des mots motivants dans les communications écrites et verbales ?
1- Aucune attention.2- Une attention dans des conditions spécifiques.3- Une attention plus importante de la part de certaines personnes.4- Une attention ressentie la plupart du temps.5- Une attention rigoureuse.
Q28 :
Parmi les choix suivants, quelle est la dynamique qui représente le mieux celle de votre équipe de travail ?
1- Ennui2- Tension3- Neutralité4- Collaboration5- Dynamisme
Q29 :
Globalement, comment qualifiez-vous le degré de motivation présent dans les messages diffusés aux employés ?
1- Démotivant.2- Très peu motivant.3- Quelquefois motivant.4- Généralement motivant.5- Toujours motivant.
Q30 :
Généralement, comment évaluez-vous la capacité de votre entreprise à motiver ses employés ?
1- Nulle2- Pas très développée3- Bonne selon les circonstances4- Relativement bonne en tout temps5- Exceptionnelle

Phase 3 : Oxygène

Étape 3.1 : Être bienveillant

Q31 :
D’un point de vue général, comment l’action de venir en aide à autrui est appliquée dans votre entreprise ?
1- Jamais appliquée.2- Appliquée parfois.3- Appliquée lors d’événement particulier.4- Appliquée régulièrement.5- Appliquée régulièrement et grandement valorisée par la haute direction.
Q32 :
Globalement, comment évaluez-vous la sensibilité de la haute direction/gestionnaires à détecter l’humeur de leurs employés ?
1- Aucune sensibilité.2- Une sensibilité plus importante lors d’événements spécifiques.3- Une sensibilité plus développée de la part de certains gestionnaires.4- Une sensibilité développée pour certaines directions/ équipes.5- Une sensibilité développée pour l’ensemble de l’équipe de direction.
Q33 :
Identifiez parmi les énoncés suivants, votre perception du profil « énergétique » dégagée par la haute direction.
1- Elle est austère.2- Elle est secrète et semble en mode de protection.3- Elle est indépendante, assurée et fait cavalier seul.4- Elle agit avec un leadership positif.5- Elle dégage une énergie dynamisante et inspirante.
Q34 :
Indiquez quelle forme prend l’implication sociale dans votre entreprise.
1- Il n’y a aucune implication sociale.2- Certains individus s’impliquent socialement.3- Certaines équipes/directions ont adopté une cause sociale.4- L’entreprise a adopté une cause sociale en la supportant financièrement.5- L’entreprise a adopté une/des causes sociales et elle dégage de quelques heures ses employés pour y contribuer.
Q35 :
Parmi ces choix, indiquez ceux adoptés par votre entreprise pour contribuer à la réinsertion au travail pour des gens dans le besoin.
1- Il n’y a aucune activité spécifique à cet effet.2- Des programmes d’aide aux employés sont offerts.3- Des postes à tâches simples sont offerts à des handicapés.4- Les locaux sont aménagés pour les personnes handicapées.5- Un programme de parrainage des minorités culturelles avec des employés est en fonction.

Étape 3.2 : Créer

Q36 :
Globalement, comment évaluez-vous le nombre d’initiatives offertes pour créer dans l’entreprise ?
1- Insuffisant2- Rare et inutile3- Isolé dans quelques équipes/directions.4- Adéquat dans l’ensemble de l’entreprise.5- Multiples initiatives et dynamisantes.
Q37 :
De façon générale, comment considérez-vous l’ouverture à la nouveauté dans votre entreprise ?
1- Il n’y a aucune ouverture à la nouveauté.2- Certains individus sont ouverts à la nouveauté.3- Certaines équipes/directions sont ouvertes à la nouveauté.4- L’entreprise est ouverte à la nouveauté pour des dossiers spécifiques.5- L’entreprise nourrit sa croissance grâce à la nouveauté.
Q 38:
Sur une année, à combien d’occasions l’entreprise vous offre-t-elle de « sortir de votre zone de confort » ?
1- Jamais.2- À de rares occasions.3- Une activité corporative est organisée une fois par année, sans réel suivi.4- Plusieurs activités non-formelles sont organisées, sous forme volontaire.5- Plusieurs activités officielles sont organisées et structurées pour contribuer à l’amélioration de notre capacité à créer.
Q39 :
Globalement, comment votre entreprise applique-t-elle la notion de « prendre le temps d’observer et de réfléchir » dans ses opérations ?
1- Aucun temps n’est alloué à observer et à réfléchir.2- Il existe une volonté mais ce n’est jamais possible de le faire.3- Dans des situations de crise, du temps structuré est alloué.4- Certains gestionnaires favorisent cette approche dans notre entreprise.5- Du temps systématique est alloué à l’horaire de tous les employés pour prendre le temps d’observer et de réfléchir » dans le but d’améliorer ses performances.
Q40 :
Comment évaluez-vous la performance de votre entreprise à se tenir aux faits de toute nouveauté dans son domaine ?
1- Inefficace.2- Moyennement à jour.3- Certains gestionnaires sont plus à jour que d’autres.4- Relativement à jour.5- Très à jour grâce à une équipe qui collige et transmet les informations aux employés.

Étape 3.3 : Magifier

Q41 :
Comment votre entreprise souligne-t-elle les anniversaires de ses employés ?
1- Elle ne les souligne pas.2- Certains anniversaires sont soulignés.3- Les anniversaires de tous les employés sont soulignés sur les moniteurs et/ou le portail et/ou dans le journal des employés.4- Mensuellement, une activité souligne les anniversaires des employés de ce mois.5- Les anniversaires de chaque employé sont soulignés en faisant parvenir un gâteau à leur résidence.
Q42 :
De façon globale, comment les passions des employés sont partagés et connus dans l’entreprise ?
1- Elles ne sont pas connues.2- Celles de certains employés sont connues.3- Certaines équipes valorisent les passions de leurs coéquipiers.4- Les passions des employés sont présentées dans le journal interne et/ou le portail interne et/ou les moniteurs5- Les passions des employés sont valorisées lors d’événements corporatifs dans notre entreprise.
Q43 :
Globalement, considérez-vous que la haute direction se soucie de l’histoire de chacun de ses employés ?
1- Elle ne se soucie pas de l’histoire de ses employés.2- Elle s’y intéresse pour certaines personnes.3- Certains dirigeants s’en soucient plus que d’autres.4- Toute la haute direction se soucie sincèrement à l’histoire de chaque employé.5- La haute direction circule tous les jours dans les bureaux pour discuter et prendre le temps de s’intéresser à ses employés.
Q44 :
Annuellement, combien de fois l’entreprise souligne de façon festive des réussites individuelles et collectives ?
1- Jamais2- Une fois de temps en temps3- Parfois dans certaines équipes4- Plusieurs fois par année5- Un programme pour aider les employés à réaliser leurs aspirations est mis en place.
Q45 :
Selon votre perception, l’entreprise s’intéresse-t-elle aux aspirations de ses employés ?
1- Elle ne se soucie pas des aspirations de ses employés.2- Elle n’a jamais envisagé de s’intéresser aux aspirations de ses employés.3- Certaines dirigeants/gestionnaires s’intéressent aux aspirations de leurs employés.4- Un programme de gestion de carrière est en place et une section de celui-ci aborde la question des aspirations.5- Un programme pour aider les employés à réaliser leurs aspirations est mis en place.

Questions globales

Q46 :
L’entreprise pour laquelle j’ai répondu à cet audit, a un actif de combien d’employés :
1- De 0 à 202- De 21 à 503- De 51 à 1004- De 101 à 2505- De 251 à 5006- Plus de 500
Q47 :
L’entreprise pour laquelle j’ai répondu à cet audit, évolue dans le secteur suivant :
1- Associatif2- Commerce au détail3- Financier/ assurancese4- Gouvernemental5- Manufacturier6- Services et/ou conseils7- Technologies8- Autres
Q48 :
Quel poste occupez-vous ?
1- Employé(e)2- Gestionnaire3- Direction
Q49 :
Je désire recevoir les résultats de cet audit à l’adresse suivante :

Votre nom (obligatoire)

Votre courriel (obligatoire)

J’accepte que ces données soient utilisées dans le cadre de recherche sur le quotient relationnel corporatif, du moment que les résultats demeurent confidentiels.

Félicitations ! Vous avez pris le temps de répondre à ces 49 questions.

Après avoir cliqué sur le bouton pour transmettre vos données automatiquement,
vous recevrez dans les minutes qui suivent une attestation de réception par courriel.
Si vous observez une anomalie, n’hésitez pas à nous joindre au 514 999-8128.
Nous nous empresserons à vous éclairer. D’ici là, nous anticipons l’éventuel plaisir de collaborer !

D’ici là, nous anticipons l’éventuel plaisir de collaborer !